Articles

Affichage des articles du novembre, 2017

Soumis Verdé - bilan au bout d'1 mois

Image
Depuis notre entretien « d’embauche », la relation s’installe doucement mais sûrement et il me donne entière satisfaction, je peux même dire que cela fait bien longtemps que je n’ai pas eu de soumis comme lui. D’ailleurs, quand je dis soumis, je devrais plutôt dire esclave dans son cas…Mais j’attendrais un peu avant de lui offrir ce titre.
Même si je dois être vigilante, tant pour qu’il fasse le deuil de sa femme en douceur que pour parfaire son éducation, il est incontestablement dévoué. Il exécute toutes les tâches qui lui sont confiées sans attendre quoi que ce soit en retour et, pour très bizarre que cela puisse vous paraître, c’est une qualité rare aujourd’hui. Une qualité qui me permet de respirer sans me poser de question. De vivre pleinement cette nouvelle relation.
Les soumis, de nos jours, ne font rarement rien sans rien alors j’apprécie en silence tout en continuant de le tester. Je ne lui ai donc pas encore fais de séance, je veux tester sa patience et s’il craque avant la f…

Un livre à lire sans faute !!!

Image
« Maux à mots » de Folia – Edition BDSMent Notre (voir lien Folia dans mes liens)

Retour en arrière, fin 2016.
Le BDSM est devenu un phénomène à la mode depuis quelques années, avec cet engouement il a perdu de son prestige.La vulgarisation, la « sexualisation » des relations D /s et/ou SM ont fait trembler la terre de mon univers, faisant chuter les lettres de noblesses du BDSM allant jusqu’àme faire perdre mon essence de Maîtresse pure sang.

Je respectais, et c’est toujours le cas, l’approche de chacun mais je ne me reconnaissais pas dans cette aire bling-bling et superficielle. Alors je me suis éteinte, doucement mais sûrement. Je me suis fondue dans la masse, je suis devenue une domina exclusivement vénale, une personnage « publique », sympathique, festif et sans âme.
Alors un jour, j’ai préféré enfermer Maîtresse Caly dans une cave plutôt que de la laisser devenir une caricature, une domina vieillissante et aigrie.
J’ai donc pris cette « retraite » qui m’a permis de faire le poin…

Colors of Caly : Verdé nov 2017

Je suis arrivée depuis pratiquement 3 mois, je me rends bien compte qu’il me manque quelque chose. Je trouve les relations vanilles surfaites, sans aucune âme et j’en suis déjà lassée alors que cela fait à peine un an que j’ai décidé de m’éloigner de ma vie de domina.
Du coup, je décide de refaire ici les choses de façon complètement différentes qu’à Paris.
Ce que je rechercheaujourd’hui, ça n’est ni des soirées, ni de la médiatisation, ni aucune fioriture de telle sorte. Du moins, pas pour le moment.

Dans les sollicitations que je reçois, je mets de côté tous ceux qui ne m’intéressent pas, à savoir : ceux qui veulent baiser (et oui, c’est la mode, maintenant on baise sa Maîtresse, où va-t-on ?!), ceux qui veulent un coup de gode ceinture (je ne suis pas un sextoys !), ceux qui veulent une cyber relation (ça peut choquer mais j’ai un vrai métier et pas de temps à perdre devant mon écran), ceux qui ne sont pas disponibles ou trop loin, les dominateurs et qui sont prêts – POUR MOI – à swit…