Articles

Affichage des articles du août, 2015

Les Maux pour le dire - Juin 2011 - Schizophrénie thérapeutique

Image
Depuis longtemps, la bête faisait souffrir son hôte, cognant sur les parois de cette prison dorée pour se libérer. Assoiffée de sang, de déviance, elle rôdait là, attendant la brèche qui lui permettrait de se réaliser.
Son hôte, elle, passait son temps à lutter contre ce parasite qu'elle abritait malgré elle. Celui qui, à l'intérieur de son corps, planqué dans ses entrailles cérébrales, lui striait de ses ongles aiguisées, sa sérénité, la rendant fragile, instable. Celui qui l'obligeait à vivre comme dans un grand trouble, perturbant sa logique, influençant sa perception de la vie...Lui faisant perdre l'équilibre.
Puis, un jour, la bête, aux détours d'une rencontre, s'est détachée de ses liens pour dérober une existence palpable aux yeux de tous. Faisant voler en éclat tout ce que son hôte avait eu tant de mal à bâtir, cette muraille qui la protégeait des agressions de la vie, la protégeait de l'égoïsme de l'autre, la protégeait de ce démon. La protégea…

Bulletin d'humeur : Liberté

Image
Je suis perchée là, en hauteur, comme je le fais à chaque fois que je le peux lorsque je suis dans un lieux très fréquenté. N’y voyez aucune condescendance, c’est sans doute tout simplement lié à ma taille (on ne peux pas dire qu’1m58 soit vraiment la hauteur idéale pour observer une foule ou alors uniquement ce qui se passe sous la ceinture). Ou alors c’est lié à ce tempérament dominant, quelque chose d’animalier qui m’oblige à regarder l’horizon pour en anticiper tous les dangers, un peu comme pourrait le faire le lion, mon ascendant astrologique.
Bref, depuis cette terrasse du club de vacances, je regarde tous ces gens, une nouvelle fois, des gens aux vies sans doute (du moins pour la grande majorité) très standards pour ne pas dire banales. Je les scrute en réalisant que contrairement à ce que je pensais il n’y a pas si longtemps que ça, je n’envie plus leur vie. Je n’envie plus de vivre dans une « normalité » acceptable socialement.Au contraire, je réalise depuis peu que, finaleme…