Articles

Affichage des articles du janvier, 2012

Ta première fois...Correspondance entre la maîtresse et sa soumise Matty

Image
Bonsoir Maîtresse Caly,
Conformément à votre demande, voici un petit debriefing à froid de ma première session à vos pieds.

J'ai adoré devoir me bander les yeux. J'étais très excité et nerveux à l'idée de vous rencontrer.

Comme je vous l'ai dit, même si vous êtes sublime en photos, en vrai vous êtes encore plus incroyable.

Mais d'avoir comme premier contact uniquement votre voix, votre parfum et une main tendue fut quelque chose d’enivrant. Lundi je pouvais encore vous "sentir".

Sentir le collier et la laisse fut certainement un des moments les plus forts : de savoir que j'étais à vous.

J'ai beaucoup aimé être mis en croix : l'idée d'être entravé, à votre merci. Et j'ai jubilé de me retrouver ainsi attaché, mon boxer au niveau des genoux : non seulement je vous étais offert, mais de manière temporaire, mais en plus vous aviez tout contrôle sur moi, mon corps. J'ai aussi beaucoup aimé vous voir revenir, ficelle à la main pour attacher ce…

Sauver la vie

Image
Tout est rose ici, du sol au plafond ; cette chambre est sordide tellement qu’elle est petite et spartiate. J’ai l’impression d’être emballée dans l’écrin d’une enfant qui n’en n’est plus une. Mais c’est moi ? Mes idées sont confuses, je ne sais plus qui je suis, où je suis et où je vais…
Accroupie dans un angle, je regarde fixement devant moi. Je regarde ce que les autres ne voient pas, mes démons. Ceux qui me pourchassent depuis si longtemps, ils m’ont rattrapée etmaintenant ils veulent m’emmener avec eux mais je ne veux pas. J’essaie de gratter le mur pour m’enfuir, je hurle jusqu’à ce qu’un vivant vienne m’injecter quelque chose dans les veines.
Maintenant, ils volent dans tous les sens ces diables, on dirait des fusées de toutes les couleurs et ils me parlent de choses que je ne comprends pas plus qu’avant. Avant, quand j’étais petite. Avant quand j’étais un peu plus grande. Avant, quand ils étaient déjà là…
Ma tête est pleine, je n’ai plus de place pour la raison, je n’en n’ai même…

Une nouvelle année...

Image